Les IDD du collège

Jeudi 20 mai 4 20 /05 /Mai 16:52

15 septembre 1451

Terrible journée que celle que nous venons de vivre ! Depuis quelques jours nous n’avons plus d’eau potable à boire. Celle qui est conservée dans les tonneaux a croupi très vite. Il y a plus d’un mois que nous avons épuisé la nourriture fraîche et les marins sont à présent atteints de scorbut  à cause du manque de vitamine. Tout a commencé par une grande fatigue, puis par des œdèmes des bras et des jambes, ensuite par une hémorragie des muqueuses du nez et des gencives, et par la perte des dents. Aujourd’hui, nous déplorons dix victimes. Le moral des marins est au plus bas. Que Dieu nous vienne en aide et fasse que nous atteignions la terre au plus tôt !

Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 16:29
Depuis  que nous sommes rentrés dans ce nouvel océan la mer est aussi calme qu'un  lac. Je l'ai d'ailleurs appelée Pacifique. J'ai décidé de contrôler notre route parce que nous avons perdu de vue l'étoile polaire.
Nous allons devoir mesurer la hauteur du soleil sur l'horizon avec notre astrolabe. Je suis descendu dans ma cabine et avec mon second le lieutenant Alvaros Delcano ,j'ai ouvert le portulan. Nous nous sommes penchés sur la carte à la recherche d'une terre pour accoster. Nous avons bien besoin de faire de nouvelles réserves de nourriture fraîche et d'eau potable. Il est grand temps, car je sens la grogne gagner tout l'équipage. Les cas de scorbut  se multiplient. Les marins atteints ont les gencives qui gonflent au point que l'on ne voit plus leurs dents. Déjà dix-neuf marins sont morts de cette maladie. La côte la plus proche est celle de l'île aux épices qui grâce au ciel est à quelques heures. Je donne l'ordre de mettre le cap dessus. Grâce au vent nous avançons rapidement, les côtes apparaissent, mais à cause de la ceinture de récifs nous avons troué la coque. Nous allons devoir rester plusieurs jours pour colmater la brèche de notre caravelle.  Les marins sont ravis de ce répit inattendu. Tandis que certains réparent le bateau  d'autres renouvellent la réserve de nourriture et d'eau en chassant  et pêchant. Ils remplissent des tonneaux d'eau, de poissons et de gibier, des caisses de fruits. Ils reviennent au bateau. La deuxième partie de l'équipage vient de finir de réparer la coque de la caravelle. Nous pouvons donc bientôt repartir.
http://www.rd-maquettes.com/images/b_119851_image1.jpghttp://magellan.romandie.com/get/17333/000000magellan.jpg
Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 16:27

Aujourd'hui 20 mai 1501, j'ai découvert que certains de mes marins avaient le scorbut. Malgré de nombreuses requêtes auprès de notre capitaine, nous ne nous sommes pas arrêtés sur une des îles que nous avons longé.
 Au fil des heures, les cas s'aggravent et j'ai constaté dix malades supplémentaires. Accablé par les décisions aveugles de notre capitaine, je n'ai pu me retenir de manifester ma colère. Les hommes sont braves ils luttent contre leurs souffrances pour rester à leur poste.
 Est-il permis de laisser des hommes dans un tel état? C'est inhumain ! Je ne peux contenir les hémorragies ni soulager les douleurs croissantes. Fort heureusement, mes prières et mes suppliques ont été entendues. Aux cris des mouettes, nous avons appris que la côte était proche. Notre capitaine a accepté que nous mouillions dans une rade et qu'un canot aille en reconnaissance pour rapporter du ravitaillement frais.

Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 16:16
http://www.imagenes-tropicales.com/FRANCAIS/infos_generales_Costa_Rica/Fiches_Infos/amerique/Christophe_Colomb_Grand.jpgNous étions sur la Santa Maria quand la vigie se mit a crier : "terre, terre !" et nous vîmes une île se profiler à l'horizon. Tout l'équipage était sur le pont acclamant notre capitaine, Christophe Colomb. Nous accostâmes et une partie de l'équipage sous la conduite de notre capitaine partit découvrir cette terre, les canots furent mis à la mer et touchèrent quelques minutes plus tard la terre ferme. Nos hommes se jetèrent à genoux et remercièrent Dieu de les avoir conduit a bon port. Nous commençâmes à faire connaissance avec cette île mystérieuse. Elle était petite, déserte et magnifique, l'atmosphère était magique. Soudain, un buisson bougea et nous vîmes apparaître un curieux petit animal que nous n'avions jamais vu. Il avait une carapace de tortue avec des pics de hérisson, une queue avec des anneaux comme des vers de terre et des yeux vitreux, derrière cet animal un groupe de créatures s'arrêta et nous regarda avec surprise. Ils étaient nus, et se peignaient le corps de motifs colorés. Leurs nez et leurs oreilles étaient percés et ornés de bijoux qui nous ressemblaient à des pierres. Ils portaient uniquement un pagne noué autour de la taille. Nous nous observâmes pendant de longues minutes enfin, un de ces hommes qui semblait être le chef s'approcha et nous offrit un des aliments qu'ils portaient. Ce fruit ressemblait à une grosse pomme de pin avec la taille d'un melon, sa forme était comparable à celle des glaïeuls. Il était délicieux. Cela était de bon augure.http://www.attraction-universelle.com/educ/CE2-Renaissance/colomb_arrivee.jpg
Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 16:05
Notre voyage n'en finit pas et l'équipage grogne : la mer,la mer,encore la mer,toujours la mer. Et aujourd'hui ce n'était pas une mer favorable. En fin de matinée, un homme d'équipage manifesta son inquiétude face à l'apparition de gros nuages noirs a l'horizon. Il avertit le capitaine que de fortes pluies allaient arriver du Nord. Quelques heures plus tard,une terrible averse s'abattit en effet sur notre navire. Notre vigie hurla:"Tempête! Tempête!".Au loin nous apercevions un tourbillon qui progressait à une vitesse phénoménale. Notre bateau n'était pas dans sa trajectoire mais il ne sortirait pas indemne de cette turbulence.I l était ballotté sur les flots comme s'il s'agissait d'un vulgaire fétu de paille. Tous les marins étaient sur le pont écopant l'eau avec des moyens de fortune. Soudain nous avons entendu un craquement sinistre : le mat de misaine venait de se briser, les toiles du navire se déchirèrent alors Vasco de Gama se mit a réfléchir pour essayer de mettre fin à ce cauchemar. Tout à coup il vit des rochers, il tenta de faire dévier le bateau afin de les éviter. Il rêvait de voir sortir son navire de cette mauvaises passe. N'ayant plus d'espoir, tout l'équipage se mit à genou et pria. Vasco de Gama prit la parole pour réconforter les marins. Ils devaient garder espoir...Cette épreuve allait bientôt prendre fin... . Ils finiraient par retrouver la mer calme,tant attendue...Alors, qu'il les incitait à ne pas baisser les bras, des rayons de soleil se mirent à éblouir les yeux de l'équipage. Le ciel se dégagea...tous furent ébahis et remercièrent Dieu pour ce miracle. Ils allaient pouvoir retrouver des conditions de navigation sereines...et très rapidement leurs proches.      
Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 15:39

Les monts de Chine sont encore enneigés, mais déjà on sent la vie renaître à travers la végétation. Cambaluk est une ville magnifique et tous ses habitants semblent y vivre heureux. Les Mongols sont un peuple d'une très grande richesse. Malgré leur cruauté légendaire ils aiment le raffinement : leurs vêtements, leurs demeures, leurs villes, étalent leur luxe, leur beauté. Les étoffes de soie, l'or et les pierres précieuses sont ici monnaie courante. Les palais n'ont rien à envier a ceux de nos royaumes : ils sont vastes, somptueux, démesurés comme la fierté de ce peuple et de son empereur le grand Kubilaï Khan. C'est vraiment merveilleux et nos yeux ont du mal a y croire.
 

Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 15:31
http://www.lessignets.com/signetsdiane/calendrier/images/mai/19/cartier.jpgNous avons été retardés par une énorme tempête, la plus violente que j'aie jamais vue. Elle nous a fait perdre beaucoup de temps à cause des nombreuses avaries causées sur notre bateau. Il était urgent d'accoster sur la terre ferme pour réparer les énormes dégâts. Nous sommes arrivés enfin sur une terre, d'une prodigieuse beauté, offrant des rivières, semées de chutes furieuses et de beaux arbres de France: comme chesnes, ormes, fresnes, noyers, pruniers, ifs, cèdres, vignes et aubépines. Il portaient des fruits aussi gros que des prunes de Damas. Nous avons découvert de belles cabanes entourées de trois grandes palissades. Nous avons rencontré des personnages étranges qui se nomment les Iroquois, dont le chef était vêtu d' une peau d'ours noir. Je me rappelai que Cartier et moi- même nous distribuions des cadeaux aux indigènes. C' est ce que je fis alors pour nous attirer la bienveillance de nos hôtes. Eux - mêmes nous offrirent des victuailles et des pierres précieuses. Heureux de ces échanges nous dansâmes autour du feu toute la nuit. 
Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 15:27
Travail des élèves  de 5eme de l'IDD Explorateurs. Nous avons rédigé des récits de voyages que vous allez découvrir ci dessous.
Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 mars 2 24 /03 /Mars 08:19

 

Le panneau de Vanessa Nayrac, Pouzalgues Julie et Fouquet Marine


























Le panneau de Dylan Lerch et Aurelien Nicolas

 
Le panneau de Dylan Heirstraeten, Lagarde Damien et Fernandes Thibaut


























Le panneau de Antoine Bravo, Damien Bouldoire et Alexandre Stambouli

 

Le panneau de Armand Havelange

 


Le panneau de Simon Fontanille et Maxime Tamagnaud



Le panneau de Kevin Bevilacqua



 























Le panneau de Salah-Eddine Aitakkaouali, Rafaelle Pivaudran et Le Briquer Lucie

 
Le panneau de Margaux Florentin, Justine Ponceau et Lucille Pujola

Par Marie-Chantal Marquié - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 3 juin 2 03 /06 /Juin 14:07
 



Le panneau de Camille et de Pauline



Le panneau de Mélanie et de Nicolas



Le panneau de Guillaume et de Simon



Le panneau de Charles et de James



Le panneau de Ben et de Damien



Le panneau de Paul et de Correntin



Le panneau de Fanny et de Louisiane



Le panneau de Alexandra et Elodie



Le panneau de Théo et de Florian



Le panneau de Baptiste et de Kévin

Par Violaine Piquard - Publié dans : Les IDD du collège
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés